Argent et finance

Astuces pour verifier l’authenticite d’un cheque de banque

Différent d’un chèque classique (émis par des particuliers), le chèque de banque est un document que seule la banque peut émettre. C’est un moyen sécurisé pour finaliser de grosses et/ou risquées transactions. L’acheteur d’une voiture peut par exemple demander à sa banque de délivrer un chèque au vendeur. Cependant, il faut toujours vérifier ledit chèque pour éviter toutes complications. Le processus se fait en trois grandes étapes.

Vérifier le filigrane

Si vous vendez votre véhicule et que le nouveau propriétaire, en guise de paiement, vous remet un chèque,  cherchez à tout prix à vérifier le filigrane. C’est une preuve d’authenticité,  apposée sur tout chèque de banque depuis l’an 2009. Il vous suffit de lever le chèque et de regarder dans son dos. Vous devriez y trouver, écris en relief, les mots « chèque de banque ». Tout comme pour un billet de banque ou une carte d’identité,  les inscriptions en filigrane sont difficilement falsifiables, et donc authentiques.

Vérifier les mentions

L’authenticité d’un chèque de banque ne s’arrête malheureusement pas au filigrane. Certaines informations essentielles doivent nécessairement y figurer; le chèque ne serait pas recevable dans le cas contraire. Tout d’abord la dénomination, ainsi que les coordonnées de la banque émettrice doivent y figurer. Ensuite, les coordonnées de votre acheteur, la date et le lieu à laquelle le chèque a été émis doivent s’y retrouver. De même,  vous devriez naturellement y voir le montant versé et le lieu de paiement. Vous devriez également trouver, sur le bas du chèque, la ligne magnétique, qui n’est rien d’autre qu’un code (chiffres et lettres). En dehors des détails précités,  ayez à l’œil le format du chèque: 17,5 x 8 cm. Dans le cas contraire, il se peut que vous soyez en face d’une opération frauduleuse. De même, des tâches,  des grattages ou encore des polices d’écriture fantaisistes et variées sont signe d’une probable arnaque. 

Vérifier auprès de la banque

Toutes les astuces précitées ne sont pas nécessairement exemptes de vérification.  Il vaudrait mieux assurer votre quiétude en appelant la banque ayant émis ledit document.  En principe, il est plus sûr de se le faire délivrer dans la banque elle-même, en présence de l’acheteur.  Mais si vos activités ne vous le permettent pas, cherchez donc à vous renseigner auprès de la banque émettrice pour être plus tranquille.  Tout d’abord,  essayez de retrouver le numéro de ladite institution sur internet. En effet, le numéro indiqué sur le chèque peut n’être qu’un faux; les appels seront alors reçus par des complices pour vous certifier son authenticité.  Une fois que vous êtes sûrs que vous appelez réellement la banque, demandez-lui de confirmer toutes les informations indiquées sur le chèque.

Au besoin

Dans le cas de la vente d’un véhicule, certains détails sont également à prendre en compte. Entre autres, il vous faut remettre un document certifiant votre non-gage à votre acheteur. Vous devez également lui présenter un procès-verbal de contrôle technique ayant tout au plus 6 mois d’existence.  Vous devez aussi céder le véhicule à travers un certificat en bonne et due forme. Puis vous aurez à dater, signer et barrer votre carte grise, puis déclarer en ligne que votre véhicule  a changé de propriétaire.

Notre sélection d'articles